Retour

Charles Joseph Hyacinthe du Houx, baron puis marquis de Vioménil (1734, 1827)

Grand Croix de l'Ordre de Saint-Louis (1794), né le 22 août 1734 à Ruppes (Meurthe) de François-Hyacinthe, baron de Belrupt, capitaine au régiment du Limousin, et de Marie-Antoinette Gillet de la Vallée.

Successivement lieutenant en second au régiment de Limousin (5 juin 1747), capitaine réformé à la suite aux volontaires de Dauphiné (17 avril 1759), colonel de ce régiment (20 juillet 1761), passé avec le même grade à la Légion de Flandres (1er mars 1763), puis à celle de Lorraine (3 janvier 1770), mestre de camp (29 janvier 1779), maréchal de camp (1er mars 1780), employé à l'armée d'Amérique septentrionnale de 1780 à 1782, inspecteur divisionnaire de cavalerie (1ere division des Évêchés, 1er avril 1788), gouverneur en second aux Îles du Vent en 1789, émigre en 1791.

Il fait toutes les campagnes de l'armée de Condé puis en 1798 (septembre) passe au service de la Russie avec le grade de lieutenant général, commande l'armée russe en Suisse (1799) et le corps russe employé à l'expédition de Hollande (1800).Nommé maréchal général des armées portugaises (avril 1801), il reste en Angleterre de 1801 à 1814. Rentré en France avec les Bourbons, il commande la 13e division, et fut fait en 1816 pair et maréchal de France.

Il mourut le 5 mars 1827. Il avait épousé à Paris (28 avril 1772) Anne-Marguerite Olivier, fille de Jacques David, écuyer, receveur général des finances à Lyon, et de Anne-Marguerite Lamouroux.

Il a participé à la guerre d'indépendance des « Insurgents » américains, sous les ordre du célèbre Rochambeau (Donatien Marie-Joseph de Vimeur). Il a exercé les fonctions de Gouverneur intérimaire de la Martinique (entre juillet 1789 et avril 1790) en l'absence du Vicomte de Damas retenu à Paris pour cause de maladie. Vioménil a assuré également les fonctions intérimaires de gouverneur général des Îles du Vent. Il quitte la Martinique lors du retour en fonctions de Damas.




Sources :

1 - Avec les « Rouges » dans les Îles du Vent 1790-1793 - Souvenir du Chevalier de Valous. Chez Calmann-Lévy 1930.

2 -