Louis Georges Ponton (1906-1944)

Il est administrateur en AOF où il exerce dans plusieurs pays et contrées. Il répond à l'appel du 18 juin 1940 lancé par le Général de Gaulle et le rejoint aussitôt à Londres. Il fait partie de la suite du commissaire plénipotentiaire Henri Hoppenot qui reçoit de l'Amiral Robert les territoires Antillo-Guyanais en juillet 1943. Il assure les fonctions de gouverneur de la Martinique et tâche durant son court mandat d'apaiser les passions entre les martiniquais. Dépressif, il se donne la mort en août 1944.