Retour

Robert Le Fichot des Friches, sieur de Clodoré, Gouverneur de la Martinique, février 1665 à 1667.

Il débarque dans l’île en février 1665. Il a été nommé par la toute nouvelle compagnie des Indes Occidentales. Il doit subir d’importantes manifestations de mécontentement voire de révoltes de la part des colons qui revendiquent des allègements sur les impôts, des franchises fiscales et douanières, la baisse des prix des importations et du transport. Les colons manifestent aussi contre le principe de l'Exclusif, ils veulent commercer avec d'autres nations.

Clodoré participe activement à la défense de l’île lors de l’attaque de l’anglais (gouverneur des îles britanniques) William Willoughby durant l’été 1667. Il développe la défense de Saint-Pierre en aménageant le fort. Il quitte la Martinique en décembre 1667 après la signature du traité de Bréda de juillet 1667, François Roole de Laubière lui succède.

Il existe des Mémoires rédigées par Jean de Clodoré [Chez Gervais Clouzier à Paris en 1671 (1ère édition)]. Il semblerait (sous toutes réserves que ce soit le même Clodoré).

Titre : "Relation de ce qui s'est passé, dans les Isles & Terre-Ferme de l'Amérique, pendant la dernière Guerre avec l'Angleterre, & depuis en execution du Traitté de Breda, Avec un Journal Du dernier Voyage du Sr de la Barre en la Terre-Ferme, & Isle de Cayenne, accompagné d'une exacte description du Pays, moeurs & naturel des Habitans.

Le tout recueilly des Memoires des principaux Officiers qui ont commandé en ces Pays.

Par I.C.S.D.V.

Où est joint le Journal d'un nouveau Voyage fait en Guynée, l'année présente, qui contient le Traité de Commerce, & alliance, fait avec le Roy d'Ardres, avec l'envoy d'un Ambassadeur de ce Prince en France. Paris, Gervais Clouzier, 1671."

Ouvrage généralement en deux volumes