Charles de Blénac, marquis de la Roche-Courbon, comte de Blénac (1622-1696)

Prenant parti pour le roi Louis XIV durant la Fronde, il reçoit en reconnaissance de ses services, le titre de comte de Blénac en 1659. Il prend la suite du comte de Baas (mort en janvier 1677) comme Lieutenant Gal des Isles d’Amérique.
Il arrive pour la première fois en Martinique en novembre 1677. En mars 1683, il part en France et ne reviendra à la Martinique que l'année suivante en avril 1684. Contre toute attente, il donne sa démission de la lieutenance gale en février 1690 et rentre en France. Son éphémère successeur le marquis d’Eragny, nommé en avril 1690, meurt à peine arrivé en fonction en août 1690. Louis XIV rappelle alors de Blénac et celui s'exécute et rejoint son poste de Gouverneur Gal en février 1692. Il meurt finalement à Fort-Royal en juin 1696.
Durant ses mandats son action principale s’est orientée sur le développement de la ville de Fort-Royal où avait été établie, par de Baas, la lieutenance gale des Isles d'Amérique.
Lors des discussions sur la mise au point de l’édit de mars 1685, plus connu sous le nom de "Code Noir", Blénac aurait fait preuve d'une certaine mansuétude à l'égard des esclaves, ayant contribué à en assouplir certaines dispositions.